Hugo (TSR Crew) – Fenêtre sur Rue [Chronique]

Texte publié le 14 novembre 2012 sur Sound Cultur’ALL

« Mon rap c’est comme le Sprite, ça rafraîchit et c’est déjà pas mal. »

HugoCette phrase issue du premier album d’Hugo (ou Hugo Boss) du TSR Crew résume parfaitement le personnage. Arrivé dans le rap game en 2007, avec son groupe, le TSR Crew avec un premier album (intitulé A quoi ça rime) plutôt réussi, le jeune artiste se détache déjà du lot. En 2008, c’est en solo qu’il débarque avec  Flaque de Sample, qui confirme son talent. Depuis, le rappeur s’est fait un nom dans l’underground à défaut de s’en être fait un du grand public. La formule est simple : des instrus samplées et une avalanche de punchlines. Peu de thèmes, pourtant la jeunesse semble se retrouver dans ses textes. Cependant, le MC s’est fait plutôt rare ces dernières années et semble tourner en rond. Mais, après des années calmes, le jeune du 18ème arrondissement de Paris nous revient avec un second album. Il est temps donc temps de poser une oreille attentive sur ce projet.

Point de départ annonce déjà magistralement la couleur : on semble retrouver Hugo là où on l’avait quitté,  entre samples et punchlines marquantes. Ugotrip semble nous confirmer cette impression, même si on peut déjà remarquer une amélioration dans la plume. On enchaîne avec Alors Dites Pas, un hymne pour notre jeunesse de cités qui galère entre précarité et injustices (notamment sociales, mais pas que), avec un refrain qu’on ne peut que difficilement contester : « Alors dites pas que les gens sont les mêmes c’est pas vrais. Tous égaux à la naissance, c’est bien joli, mais après ». Les trois morceaux suivants : Coma Artificiel, Fenêtre Sur Rue et La Ligne Verte décrivent tous les trois de manières différentes et similaires la réalité des quartiers populaires parisiens.  Eldorado nous décrit la froide désillusion subie par les immigrés et leurs fils en France, ainsi que la décadence du pays. On a ensuite droit à un petit interlude, puis, on passe à Dojo qui nous rappelle les origines asiatiques du jeune homme. Le 18, n’est qu’un Piège à Loup, comme l’indique le morceau suivant : un son patate que ça soit au niveau du texte, de la prod ou encore du flow. On arrive aux seuls featuring du projet : Vin7 (du TSR Crew), Anraye et Rager sur Intact. Un ceau-mor en famille tant au niveau des artistes que des textes. Puis, on change de thème et Hugo nous fait l’apologie du vandalisme artistique a.k.a. le tag avecDégradation. Une piste qui nous ramène aux belles heures du hip hop, en tant que mouvement contre-culturel et non simplement musical. Old Boy paraît être le titre de la maturité ou du désenchantement  vis-à-vis de la société. Le disque se conclue parfaitement comme il a commencé, avec Point Final… Ou pas totalement, vu qu’on a droit à un morceau caché avec Vin7, que je vous laisse découvrir.

Un album sombre narrant avec un réalisme effrayant la réalité des ghettos français. Une pluie de punchlines toutes aussi surprenantes les unes des autres s’abat sur nous du début à la fin. Hugo n’est plus seul à la prod sur ce skeud vu qu’il est magnifiquement accompagné par Char (Le Gouffre), Al Tarbaet I.N.C.H.. Pour moi, cette chronique relève d’un intérêt particulier. En effet, Flaque de Sample est le premier album de rap que j’ai chroniqué dans ma vie, il y a 4 ans de cela. A l’époque, j’avais conclu en disant qu’Hugo était un talent brut, qui devait être peaufiné pour entrer dans la cours des grands. Le MC devait selon moi tourner moins en rond niveau thème, changer ses schémas de punchlines (trop répétitifs) et varier plus de flows. Ces trois points ont été grandement améliorés (même si le flow reste très linéaire), je peux donc le dire : Hugo est entré dans la cours des grands MC’s. Espérons qu’il aura un jour la reconnaissance qu’il mérite.

Lire la suite ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s