Miss France trop blanche ou le CRAN trop bête ?

Texte publié initialement le 23 décembre 2012 sur RAGEMAG 

Samedi 8 décembre, 20h50. Des millions de téléspectateurs ont les yeux rivés sur TF1. Qui sera élue Miss France 2013 ? La question les obsède. Mais ils ne se doutent pas qu’une association communautaire a décidé d’utiliser l’évènement à des fins malsaines. Il s’agit du CRAN qui, certainement à cours de combats sérieux à mener, a décidé de taxer Miss France de Miss blanche. Les accusations fusent contre le concours : communautaire, discriminant, raciste. Il devrait même être rebaptisé « Miss White France ». Les accusations sont-elles fondées, ou a-t-on juste droit à un délire communautaire de plus ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, le CRAN est le Conseil Représentatif des Associations Noires. Sorte d’équivalent noir du CRIF, cette association entend combattre les discriminations. C’est dans cet objectif que Louis-George Tin, son actuel président, et Fred Royer, créateur de prix inutiles, dont Miss Black France, ont courageusement écrit dans les colonnes de Slate France la tribune puante dont sont extraits les passages suivants :

« Dans le monde désuet, voire parallèle, de Miss France, les Noirs ne peuvent apparemment venir que des départements tellement exotiques d’Outre-Mer (restant ainsi tenus bien à l’écart des frontières de notre hexagone) : Miss Martinique, Miss Guyane, Miss Réunion, Miss Mayotte… Quant aux Français originaires du Maghreb, ils étaient « représentés » par une seule candidate, vite éliminée. Peut-être était-elle trop musulmane ? […] Un pareil manque de représentativité de la population française contemporaine lors d’un tel événement est grave, évidemment. Il s’agit d’une véritable négation de l’existence des Français d’origine africaine, qui disparaissent le temps d’une soirée de notre territoire. L’image renvoyée à l’ensemble des spectateurs en est totalement distordue. Quant aux populations concernées, elles doivent ressentir une étrange impression d’invisibilité… Lors de sa première édition, en avril 2012, d’aucuns avaient osé taxer l’élection Miss Black France de « communautariste ». Mais bien sûr, lorsque le communautarisme est le fait de la communauté dominante, ce n’est plus du communautarisme, c’est naturel : Miss White France peut ainsi se dérouler sans que personne n’y trouve à redire. »

Est-ce ainsi que nos preux chevaliers ont décidé de défendre la cause des noirs de France et de Navarre ? Il semblerait…

Tordons le cou à quelques contre-vérités

On a d’abord envie de sourire, en songeant que, depuis 2000, quatre Miss France furent noires ou métisses : Sonia RollandCorinne ComanChloé Mortaud et Cindy Fabre. Quatre lauréates sur 13 éditions, soit presque 33% de victoires – rappelons au passage que le CRAN estime que 12% des français sont noirs ou arabes. Parmi les quatre gagnantes, seule Corinne Corman était issue d’un département d’Outre-Mer (Guadeloupe), les trois autres habitant des départements métropolitains (Bourgogne, Normandie et Midi-Pyrénées).

On se remémore alors le concours Miss Black France. Lors de son lancement, en avril dernier, Frédéric Royer, son créateur, avait été jusqu’à déclarer qu’il était ouvert aux blanches et aux autres communautés. Vous imaginez, une blanche qui se ferait élire « Miss Black France » !… Et pourquoi pas un homme auréolé du titre de « Miss France » ? Non content de favoriser le communautarisme racial, Royer nous prenait pour des cons. D’autant que le type est du genre à monter au créneau quand quelqu’un déclare publiquement qu’il y a trop de noirs en équipe de France de football.

Puis on plaisante, en avançant que certaines minorités sont injustement exclues des concours de beauté : les handicapées, les obèses ou les naines par exemple. Doit-on s’attendre à une plainte du Conseil Représentatif des Associations Naines ? De personnes de petite taille pardon…

Et les moches… N’ont-elles pas le droit de porter une couronne elles aussi ? Déjà que la nature ne les a pas gâtées, si en plus elles sont discriminées….

Le CRAN ou le Front Noir ?

Enfin, on constate l’irresponsabilité de l’initiative des deux gus. Le CRAN tente, depuis sa création, de nous imposer sa vision communautariste de la société. Il ethnicise tous les sujets, même Miss France… Il est peu dire que Messieurs Tin et Royer tombent dans le piège antiraciste de base. Au lieu de lutter pour que tous les français soient acceptés comme égaux, sans distinction d’origine ou de religion, ils segmentent le peuple en « races » et réclament que celles-ci soient traitées de manière égale. Ils divisent au lieu de rassembler. Le CRAN n’a pas encore le poids du CRIF et c’est tant mieux, sinon notre République indivisible aurait encore plus de soucis à se faire.

En réalité, les identitaires de droite et de gauche sont les deux faces d’une seule et même pièce. De là à penser que le CRAN nourrit le FN et que le FN se nourrit de lui… Une chose est sûre : Tin joue le jeu de Marine Le Pen, mais aussi celui du système, en évitant de parler des sujets qui fâchent, comme l’accès à l’emploi ou au logement – pour les minorités notamment. Tout le monde se fout de la couleur de peau de « Miss France 2012 ». En juin dernier, Patrick Lozès, ex-président de l’association, nous disait : « Il n’y a pas besoin de créer le CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches), il existe déjà et c’est le FN. » Ce dernier estimait que Marine Le Pen était la première communautaire de France. Moi, je déclare publiquement que Louis-George Tin n’est pas loin de l’être aujourd’hui. Sale époque : la lutte des races a pris le pas sur la lutte des classes.

«  Dans notre perspective il s’agit d’une lutte de classes entre une classe ouvrière prolétarienne massive et la petite classe dominante, minoritaire. Les gens de la classe ouvrière de toutes les couleurs doivent s’unir contre la classe dominante oppressante et exploitante. Alors laissez-moi être à nouveau emphatique – nous croyons que notre lutte est une lutte de classes et non une lutte de races » Bobby Seale (co-fondateur du Black Panther Party)

Boite noire

  • On en parle aussi 
  • Et la polémique se fait jour ici également.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s