« Merci Patron ! », l’ovni cinématographique qui fait la nique aux riches

Article publié initialement le 10 février 2016 sur Le Comptoir avec Ludivine Bénard et Sylvain Métafiot

« Fâchés avec tout le monde, ou presque », qu’ils disaient. Ils doivent être bien embêtés, les journalistes de Fakir, maintenant qu’ils sont acclamés partout où ils vont. Le canard fondé par François Ruffin en 1999 délaisse cette fois-ci le papier pour nous en mettre plein les yeux. Avec le film “Merci Patron !”, l’heure de la réconciliation nationale, du moins entre les fameux 99 %, a sonné. Il ne peut en être qu’ainsi quand vous ridiculisez, pendant une heure trente, l’homme le plus riche de France. Avec, en fond sonore, cette chanson entêtante des Charlots, l’équipe vous emmène à Poix-du-Nord, dans le vrai ch’nord de la Picardie profonde, du côté des délaissés de la “mondialisation heureuse”, ceux dont le malheur a permis l’immense fortune de Bernard Arnault. Misère sociale, humour, renversements, secrets et mises en scène : rien ne nous est épargné dans ce voyage chez les deuxièmes classes de la vie.

Lire la suite ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s