Jean Bernard-Maugiron : « La sacralisation de l’État et le culte du Progrès s’opposent à la conception de la liberté humaine d’Ellul et Charbonneau »

Entretien publié initialement le 22 novembre 2017 sur Le Comptoir

Jean Bernard-Maugiron anime les blogs technocritiques Les Amis de Bartleby et La Grande Mue. Il est également l’auteur de la préface de « L’homme en son temps et en son lieu » de Bernard Charbonneau publié cette année chez RN Éditions. Avec Les Amis de Bartleby, il vient de publier  « Bernard Charbonneau et Jacques Ellul : Deux libertaires gascons unis par une pensée commune ». Nous avons souhaité le rencontrer afin de discuter de Charbonneau et Ellul, deux penseurs indispensables à la critique du capitalisme et à l’écologie radicale.

Lire la suite ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s