Alain Santacreu : « La littérature est l’infrastructure idéologique de la modernité »

Entretien initialement paru le 21 février 2020 sur Le Comptoir

« Une civilisation à venir ? » c’est la question que pose le deuxième numéro de la revue « Contrelittérature » – qui propose de promouvoir « le contraire de la littérature ». Composée de neuf articles, signée notamment par le philosophe libertaire Renaud Garcia, par l’essayiste anarchiste chrétien Frédérique Dufoing ou encore le spécialiste de Proudhon Thibault Isabel, elle accueille également deux poèmes de l’anarcho-orwellien Sylvain Fabre-Coursac. Tout au long des 142 pages de texte, les auteurs dissèquent notre civilisation capitaliste et réfléchissent à ses origines. Nous avons rencontré le fondateur de la revue, l’écrivain Alain Santacreu.

Lire la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s