Mes livres

La catastrophe écologique : fruit pourri du capitalisme ?

Ouvrage collectif publié aux Altercathos sous la direction de Luc Richard, avec les participations de Patrice de Plunkett, Thierry Jaccaud, Marie Frey, Cyrille Frey, Olivier Rey et Monseigneur Dominique Rey.

Face à un système économique structurellement injuste et dévastateur, qui détruit écosystèmes et communautés humaines, comment chrétiens et écologistes peuvent-ils travailler ensemble ? En regardant en face la catastrophe écologique, sans craindre d’en nommer les causes et les conséquences, pour mieux suivre l’invitation du pape François à une conversion générale, dans notre relation à Dieu, aux autres, et à la terre. Ce recueil de textes est le fruit d’une journée de réflexion autour de l’écologie organisée en novembre 2015 par l’Observatoire sociopolitique diocésain de Toulon et la revue Limite, en écho à l’encyclique Laudato Si.

La guerre des gauches

Serait-ce la crise finale ? Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron… Une gauche ? Des gauches ? Un effondrement des partis traditionnels ? Une recomposition opportune ? Ou la poursuite d’une guerre récurrente ? Du jacobinisme de 1789 au libertarisme de Mai 1968, de Tours à Épinay, des Radsocs à Nuit debout, en passant par l’Affaire Dreyfus, Vichy et la décolonisation, Kévin Boucaud-Victoire retrace ici l’épopée des gauches françaises pour appréhender les fractures qui la constituent, les maux qui la frappent, les paroxysmes qu’elles traversent. Tour à tour dogmatique et relativiste, social et libéral, souverainiste et libre-échangiste, voire mondialiste, personne ne sait plus à quel progressisme se vouer. Voici un livre pour comprendre d’où vient la gauche, ce qu’elle prétend devenir et, surtout, qui elle ambitionne de représenter.

Cofondateur du site socialiste et décroissant Le Comptoir, Kévin Boucaud-Victoire, 28 ans, est journaliste. Après avoir travaillé pour L’Humanité, il collabore aujourd’hui à Slate et Vice.

George Orwell, écrivain des gens ordinaires

Décédé en 1949, Eric Arthur Blair, plus connu sous le pseudonyme de George Orwell, est longtemps resté prisonnier de ses chefs-d’oeuvre : La Ferme des animaux(1945) et 1984 (1949). Le britannique, cantonné jusqu’alors au rôle de simple antitotalitariste, connait aujourd’hui une seconde jeunesse. De l’essayiste d’extrême droite Laurent Obertone au philosophe socialiste Jean-Claude Michéa, en passant par la journaliste Natacha Polony qui a présidé le Comité Orwell, cet « homme presque génial », comme le qualifiait son principal biographe Bernard Crick, échappe aux étiquettes politiques communément admises. On peut donc désormais parler d’ « affaire Orwell » ! Il était temps de s’y plonger et de faire toute la lumière sur le plus conservateur des socialistes, et le plus anarchiste des critiques du Progrès.

Kévin Boucaud-Victoire, spécialiste de l’écrivain britannique, présente ici le George Orwell méconnu du grand public. Dans un format court et dense, s’appuyant sur des biographies qui ont fait autorité, l’auteur livre une approche rafraîchissante à rebours des interprétations biaisées, faisant tour à tour d’Orwell un conservateur patenté et un socialiste dans les rangs.

  • Plus d’informations ici
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :