Archives du mot-clé Pierre Leroux

Extraits exclusifs de « La guerre des gauches »

Article publié le 5 avril 2017 dans Le Comptoir

Journaliste et cofondateur du Comptoir, Kévin Boucaud-Victoire publie le 7 avril 2017 son premier ouvrage aux éditions du Cerf, intitulé « La guerre des gauches ». Dans cet essai, il tente d’éclairer les fractures qui traversent la gauche à partir de son histoire qui démarre au début de la Révolution française. Nous publions ici en exclusivité les bonnes feuilles de ce livre. Dans cet extrait, l’auteur nous raconte la naissance d’une des trois principales familles qui animent la gauche : le socialisme.

Lire la suite ici

Recherche socialisme désespérément

Entretien accordé pour le site de la revue Limite dans la cadre de la sortie de La revue du Comptoir, publié le 26 octobre 2016

Nos amis du blog Le Comptoir sortent leur premier numéro papier baptisé « Recherche socialisme désespérément » – un numéro de 119 pages où l’on découvre un travail éditorial et graphique d’une grande qualité. Ces jeunes pousses révolutionnaires sont restées fidèles aux idées qu’elles développent depuis deux ans sur internet, en mêlant analyse, reportage et grands entretiens. Entretien avec Kévin Victoire, co-fondateur du blog Le Comptoir et collaborateur de Limite.

Lire la suite ici

L’hiver social du Printemps républicain

Article publié initialement le 21 mars 2016 sur Le Comptoir

Après la publication, il y a une dizaine de jours, d’un manifeste rédigé par le politologue Laurent Bouvet, qui a eu un retentissement médiatique à la hauteur des signataires – Élisabeth Badinter, Fleur Pellerin, Anne Sinclair, Stéphane de Groodt ou encore Gilles Clavreul –, le Printemps républicain s’est officiellement lancé hier après-midi, à la Bellevilloise. Nous en profitons pour leur adresser une lettre ouverte expliquant nos désaccords.

Lire la suite ici

Le Comptoir a besoin de vous pour lancer sa revue !

Le Comptoir prévoit de sortir une revue papier. Afin de financer le premier numéro, qui s’articulera autour du dossier « un autre socialisme est possible », nous avons recours à une plateforme de crowdfunding. Pour financer c’est ici

 

Le Comptoir, c’est quoi ?

Pensant, avec Balzac, que « Le comptoir d’un café est le parlement du peuple » nous avons créé Le Comptoir, en septembre 2014, un site d’actualité politique et culturelle (http://comptoir.org) afin de proposer une information engagée et rigoureuse à contre-courant des médias dominants. À une époque où “populiste” est devenu l’insulte politique suprême – au mieux synonyme de démagogue, au pire de fasciste – et où les classes sociales inférieures subissent toujours les coups du système libéral nous souhaitions faire entendre un autre son de cloche. Car en démocratie, la politique n’est pas l’affaire des professionnels, intellectuels, journalistes et experts en tout genre, mais appartient à la majorité, aux gens ordinaires, à nous tous.

Notre ligne éditoriale est claire : nous nous référons explicitement aux racines du socialisme, défini par Pierre Leroux comme « la doctrine qui ne sacrifiera aucun des termes de la formule liberté, fraternité, égalité, unité, mais qui les conciliera tous » ; nous critiquons également l’idéologie du progrès – qui ne saurait se confondre avec le progrès lui-même en tant que but idéal – et le monde industriel, individualiste et technicien qu’elle a permis d’engendrer, avec son lot d’inhumanité.

(…)

Pourquoi une revue papier ?

Après un an et demi d’existence, plus de 150 articles publiés et un lectorat en hausse constante, nous estimons avec George Orwell qu’« être journaliste, c’est imprimer quelque chose que quelqu’un d’autre ne voudrait pas voir imprimé. Tout le reste n’est que relations publiques. » Si le virtuel est éphémère, le papier a vocation à durer dans le temps, comme notre projet.

Comprenant plus de 120 pages, notre revue s’organisera autour d’un dossier central : « Un autre socialisme est possible ». À travers une série d’articles, d’interviews et de reportages, nous mettrons en lumière les différentes alternatives démocratiques au capitalisme, que ce soit sous l’angle de la question démocratique elle-même, de l’éducation, du travail, ou de la consommation.

En plus de ce dossier volumineux, vous pourrez retrouver des articles traitant de sujets de société (agriculture, télé-réalité) ou axés sur la culture (art contemporain, cinéma, littérature). Le tout illustré par une professionnelle permettant une lecture agréable.

Lire la suite ici

La lutte de classes est-elle toujours d’actualité ?

Texte publié initialement le 23 septembre 2014 sur Le Comptoir

La fin du XXe siècle, avec l’effondrement du mur de Berlin puis la chute du « bloc soviétique », a été marquée par une apparente fin des idéologies. Le capitalisme a enfin vaincu et l’humanité a atteint ce que le politologue américain Francis Fukuyama appelait « la fin de l’histoire ». Les vieux antagonismes de classes disparaissent en même temps et les hommes peuvent vivre paisiblement de consommation et de croissance. C’est du moins le raccourci intellectuel qui s’est imposé. La réalité, plus complexe, a vu les sociétés occidentales – pour n’évoquer qu’elles – rester divisées entre dominants et dominés.

Lire la suite ici