Archives du mot-clé union européenne

David Cayla et Coralie Delaume : « L’Europe de l’économie et du droit, ça ne marche pas »

Interview publié le 27 janvier 2017 sur le site Le Comptoir

Blogueuse et essayiste, Coralie Delaume est taulière de L’Arène nue et auteur de « Europe, les États désunis » (Michalon, 2014). Maître de conférence à Angers, David Cayla est membre des Économistes atterrés, collectif hostile à la doctrine néolibérale et à la toute-puissance des marchés financiers. Ils viennent de publier « La fin de l’Union européenne » chez Michalon. Nous leur avons posé quelques questions sur ce très bon ouvrage, qui met en évidence les lacunes de la construction européenne.

Lire la suite ici

Fabien Escalona : « Syriza n’a pas prétendu entraîner la Grèce sur le chemin de la révolution socialiste »

Article initialement publié le 7 septembre 2015 sur Le Comptoir

Fabien Escalona est enseignant à Sciences Po Grenoble et collaborateur scientifique au Cevipol (Centre d’étude de la vie politique de l’Université libre de Bruxelles). Ses travaux portent sur l’évolution de la social-démocratie en Europe ainsi que sur la gauche radicale. Il a notamment publié l’essai « La social-démocratie, entre crises et mutations » à la Fondation Jean-Jaurès. Nous avons souhaité nous entretenir avec lui sur les récents déboires de Syriza en Grèce et ses conséquences sur l’ensemble de la gauche radicale européenne.

Lire la suite ici

La dictature du vote obligatoire

Article publié initialement sur Le Comptoir le 29 avril 2015

Rendre le vote obligatoire : voilà une idée qui est souvent remise sur le tapis. Plutôt que proposer une mesure qui risquerait d’affaiblir la démocratie, les politiques feraient mieux de la remiser au grenier et prendre le temps de se pencher sérieusement sur les maux dont souffre le système qu’ils représentent.

Lire la suite ici

Coralie Delaume : « La victoire sans appel de Syriza est une vraie preuve de sang-froid »

Texte initialement publié le 29 janvier 2015 sur Le Comptoir

Coralie Delaume est blogueuse et essayiste. Taulière du blog L’arène nue, elle a publié l’an dernier « Europe, les États désunis », chez Michalon. Nous avons souhaité nous entretenir avec elle sur les derniers événements européens, notamment l’accession au pouvoir en Grèce du parti de gauche dite « radicale » Syriza et de son leader, Alexis Tsipras.

Lire la suite ici

Thomas Porcher et Frédéric Farah : « Le libre-échange a une patrie : l’Europe »

Entretien publié initialement le 13 novembre 2014 sur Le Comptoir

Thomas Porcher et Frédéric Farah sont tous deux économistes. Ils viennent de publier ensemble l’ouvrage « Tafta : l’accord du plus fort » (aux éditions Max Milo), dans lequel ils dénoncent le danger représenté par l’accord de libre-échange (Trans-Atlantic Free Trade Area) négocié en toute opacité par la Commission européenne et les États-Unis et dont les négociations devraient prendre fin cet automne. Nous avons souhaité les interroger exclusivement sur ce sujet. 

Lire la suite ici

 

Aurélien Bernier : « Les classes populaires se sentent profondément trahies par la gauche »

Entretien initialement publié initialement sur Le Comptoir le 10 novembre 2014 et co-réalisée avec Aurélien Beleau, Noé Roland & Galaad Wilgos

Aurélien Bernier est un essayiste et militant politique proche de la gauche radicale. Ancien membre du conseil d’administration d’Attac et du M’Pep, sa réflexion s’articule principalement autour de l’écologie — dont la décroissance —, le souverainisme et l’internationalisme. Il est notamment l’auteur de « Désobéissons à l’Union européenne ! » (éditions Mille et une nuits), « Comment la mondialisation a tué l’écologie » (idem) et « La gauche radicale et ses tabous : pourquoi le Front de gauche échoue face au Front national » (édition Seuil). Nous avons souhaité discuter avec lui de plusieurs sujets au cœur du débat politique : l’Union européenne, la souveraineté, l’écologie et la décroissance.

Lire la suite ici

Le sankarisme comme boussole pour l’Europe ?

Texte publié initialement le 15 octobre 2014 sur Le Comptoir et inspiré d’un précédent article intitulé « Et si l’Europe devenait sankariste ? »

Le 15 octobre 1987 s’est éteint celui que l’on surnommait le « Che Guevara africain ». Thomas Isodore Sankara a été assassiné à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Ce 27e anniversaire est l’occasion de se replonger dans la vie et les idées du révolutionnaire, qui pourraient servir de boussole pour notre vieille Europe au bord du gouffre.

Lire la suite ici